La pièce à double tranchant

J’entre dans la pièce. C’est une pièce de monnaie.

Je la prends entre mes doigts : l’une des face indique 1 millime. Sur l’autre face est écrit un chiffre si long, si grand, si gros, en monnaie-or,  que je ne sais pas le prononcer, ni l’écrire.

Sur la tranche de la pièce, il y a une inscription : « Lance-moi et selon le résultat, tu seras amputé de la somme du côté pile. Ou bien, tu seras récompensé avec celle du côté face.

J’ai toujours bien aimé ces petits jeux de hasard inoffensifs, du moment qu’ils ne me font pas risquer grand-chose.

Là, c’est le cas, je ne risque rien.

Au moment où, d’une pichenette, j’envoie la pièce dans les airs, une petite voix intérieure me dit :

  • « Sais-tu seulement distinguer le côté pile du côté face, de cette pièce ? »

Je rattrape la pièce en plein vol à deux mains.
Sans la regarder, je la glisse dans ma poche.
C’était il y a dix ans. Voilà dix ans que j’ai cette pièce dans ma poche. Et j’hésite encore à savoir si je gagne, ou si je perds.

Une pièce du Château des 100 000 Pièces

Un texte de Fixxions