La non-beauté

Non beauté tu rappliques

Tu répliques

Tu donnes le rythme

Les autres n’ont qu’à bien se tenir.

Tu te révèles entres les interstices du conformisme.

Tu fais ce que tu veux,

De justesse,

Avec l’exactitude du geste.

La gravité se prosterne devant ta grâce

Elle trébuche par-dessus tes contradictions

Le sol est au-dessus

Le ciel est en-dessous

Les passants mornes se heurtent

à la vivacité de tes mouvements

Tu les frôles de loin

les éblouissants dans leur demi-jour

Un poème d’Edgar